De grands hommes qui ont porté sans complexe des bijoux

Les beaux bijoux sont neutres d'un point de vue du genre. Si la plupart des gens sont culturellement formatés pour penser que les bijoux s'adressent aux femmes, des joyaux avec pierres peuvent très bien être portées par des représentants de la gent masculine. Un homme sûr de lui, qui n'a pas peur de repousser les frontières conventionnelles de la mode, peut très bien porter un collier en diamant rivière avec son costume.

Aujourd'hui, les hommes qui portent des bijoux sont souvent limités par les stéréotypes masculins. Acier brossé, argent oxydé et autres pièces brutes sont les types de bijoux qui attirent les mâles d'aujourd'hui. Dans un passé pas si lointain, les bijoux homme consistaient en des pinces à cravate avec perles naturelles, des boutons de manchette avec pierres précieuses, des médaillons en or incrusté de pierres, des chaînes épaisses en or, et de temps en temps la bague sertie. Ces temps semblent lointains… Et si cela n'était pas vraiment la réalité ?

L'histoire des bijoux homme

Tout d'abord, que nous enseigne l'histoire en ce qui concerne les hommes qui portent des bijoux flamboyants ? Peu importe l'époque ou le lieu, les représentants des 2 sexes s'ornaient avec des bijoux fabriqués avec des métaux précieux et des pierres. Les pharaons égyptiens, les empereurs romains et les rois médiévaux se couvraient de joyaux car ils symbolisent la richesse et le pouvoir, entre autres.

Dans les hautes sphères dirigeantes de l'Inde de la fin du 19e et du début du 20e siècle, les diamants jouaient un rôle très important. Les pierres précieuses avaient une signification symbolique et religieuse. Plus les pierres étaient imposantes, plus la personne qui les portait avait de pouvoir. De nombreux maharajas possédaient des collections impressionnantes de bijoux. Ils étaient fabriqués par les plus grandes maisons européennes.

Raj Rajeshwar Sawai Shri Sir Yeshwant Rao II Holkar XIV Bahadur, ou le maharadjah d'Indore, était l'une des royautés indiennes les plus connues d'Europe et d'Amérique. Il était célèbre en vertu de son goût très jazzy pour les bijoux contemporains. Âgé de seulement 20 ans en 1930, le jeune homme reçut les pleins pouvoirs lorsque son père abdiqua. Il lança dans son pays la mode pour l'Occident. Il fit notamment fabriquer des colliers par la maison Chaumet. Un autre maharadjah célèbre, celui de Patiala, commanda quant à lui un collier à Cartier en 1928. Il s'agit d'une pièce exceptionnelle en platine sertie de diamants qui couvre toute la poitrine de son porteur. Outre les diamants, il était décoré par une constellation de pierres précieuses, dont des rubis birmans, des diamants de couleurs, etc. La pièce centrale de ce bijou exceptionnel était un diamant jaune pâle de plus de 234 carats.

Des maharajas à Henry Paget

Si les maharajas avaient un goût certain pour les bijoux opulents et ostentatoires, les pièces qu'ils portaient conservaient tout de même une certaine prestance royale. À l'opposé de cela nous avons Henry Paget, le 5e marquis d'Anglesey, un personnage haut en couleur qui était principalement connu pour vivre largement au-dessus de ses moyens en vertu de son goût du luxe. Drag queen avant l'heure, le "Marquis Dansant" se produisait dans des cabarets. Tout son argent était consacré à l'achat de vêtements, mais surtout de bijoux. Presque toutes les photographies du marquis le montrent portant des broches, de longs colliers de perles…

Elton John, un autre grand amateur de bijoux

Les vedettes disposent de bien plus de liberté lorsqu'il s'agit de s'habiller ou de s'accessoiriser, c'est bien connu. S'il y a bien un personnage qui incarne cet état de fait, c'est Elton John. Broches, colliers, bagues… Le chanteur affiche constamment sa passion pour les bijoux. Sa biographie cinématographique, Rocketman, est actuellement projetée dans les salles. Si vous allez visionner ce film, vous pourrez voir son personnage porter une grande quantité de bijoux Chopard.

Dans le même style, mais de l'autre côté de l'Atlantique, nous avons Liberace. Il était le symbole de la grandeur superficielle de Las Vegas. Pour cet artiste, il fallait en faire des tonnes sur scène afin d'affirmer sa présence. On disait avec humour qu'on pouvait le voir briller à partir de la Lune. Lorsque ses doigts couraient sur son piano, le regard était plus attiré par ses bagues homme que par son jeu. Il portait des chaînes en or avec diamants, ses poignets étaient habillés de bracelets. Dire que Liberace avait un style tape-à-l'œil est un euphémisme.

Pendant tout un temps, les bijoux de Liberace furent exposés dans un musée éponyme de Las Vegas. Celui-ci est désormais fermé, tandis que ses précieux bijoux ont été vendus dans l'indifférence la plus totale.

Un style plus sobre aujourd'hui

Actuellement, si la plupart des hommes sont loin de porter des bijoux comme le faisait le « marquis dansant » ou Liberace, ils sont à la mode. Des célébrités sportives à celle du cinéma ou de la mode, il n'est désormais plus rare de voir un homme porter une petite broche en diamant Art déco. Cela permet d'ajouter une petite touche de brillant et de glamour sur le revers de la veste de costume noir triste à mourir. Depuis peu, de nombreux hommes publics portent des bijoux qui ne sont plus exclusivement des pièces viriles, de rappeurs à des joueurs de foot en passant par des Sheikhs.

Karl Lagerfeld avait pour habitude de porter une broche placée au centre de sa cravate en soie. Il était un grand collectionneur de broches Suzanne Belperron, une joaillière des années 30 et 40 qui ne signait jamais ses bijoux car « son style était sa signature ». C'est d'ailleurs grâce à lui que les bijoux Belperron devinrent populaires. Bien avant qu'ils deviennent objets de collection, Lagerfeld avait pour habitude d'arpenter les antiquaires parisiens afin d'en acquérir.

Porter les bijoux qui vous plaisent

En fin de compte, peu importe l'étiquette qui se trouve sur un bijou, vous devez porter ce qui vous plaît et ce qui vous va. Que ce soit un bracelet homme, une bague ou des boucles d'oreilles.


Article précédent Article suivant