Le Tiffany Blue Book inclut pour la première fois des bijoux homme

Publié depuis 1845, le Tiffany Blue Book est une sorte de super catalogue qui met en vitrine les plus beaux bijoux de la marque emblématique Tiffany and Co., ainsi que les plus belles pierres dont la maison a fait l'acquisition. Pour la première fois de son histoire, la maison a fait de la place aux bijoux homme dans son Blue Book.

Tiffany dans l'air du temps

Il s'agit d'un premier pas pour cette maison plutôt conservatrice. Alors que chez d'autres les bijoux sont de plus en plus unisexes, il s'agit ici de bijoux clairement à l'attention de ces messieurs, à savoir des épinglettes et des chevalières. Même si, au final, chacun est libre de porter ce que bon lui semble !

Dans ce Blue Book 2019, Tiffany propose notamment une magnifique collection de broches. On voit néanmoins de plus en plus d'hommes qui portent ce type de bijoux sur le revers de leur veste plutôt qu'une épinglette. C'est notamment le cas de l'artiste américain Adam Pendleton. Aujourd'hui, les frontières sont en train de disparaître. Comme l'a dit Miles Chamley-Watson, escrimeur de l'équipe olympique américaine :

« Je porte mes bijoux tous les jours. Je dors avec mes boucles d'oreilles et mes 2 colliers. » Ce médaillé de bronze des JO 2016 porte même certains bijoux durant les compétitions. « Vous devez être beau pour vous sentir bien dans votre peau. Lorsque je ne porte pas de bijoux, j'ai l'impression d'être nu. »

L'acteur Justin Theroux ne se sépare jamais, quant à lui, de sa chevalière. « Je porte toujours une chevalière à la main droite, ainsi qu'une montre en or. Lorsque je choisis un bijou, je le porte pendant des années, » a-t-il déclaré.

Le directeur créatif de Tiffany encourage d'ailleurs ces messieurs à se mettre aux broches. 

Le port de la broche par des hommes

En ce qui concerne l'adoption de la broche par des hommes, l'artiste et le poète John Giorno a déclaré ceci, quelques semaines avant de nous quitter : « J'adore l'idée qu'un homme puisse porter une broche. Au 17e et au 18e siècle, les membres de la gent masculine portaient des bijoux sophistiqués, c'est quelque chose qui me fascine. Je ne vois pas pourquoi un homme ne pourrait pas faire la même chose aujourd'hui. »


Article précédent Article suivant