Le vermeil, une tradition millénaire

Le vermeil, ce métal précieux composé d'argent recouvert d'or, est fabriqué aujourd'hui à l'aide de techniques modernes, à savoir la galvanoplastie. Il existe pourtant depuis des millénaires. Récemment, des archéologues ont découvert sur le site égyptien de Saqqarah un masque en vermeil de plus de 2000 ans.

Le vermeil a au moins plus de 2000 ans

Le site de Saqqarah remonte à environ 500 ans avant J.-C. Il a été découvert vers la fin du XIXe siècle, mais récemment des archéologues ont décidé de procéder à de nouvelles fouilles. Leurs efforts n'auront pas été vains : ils ont découvert de nombreuses pièces, notamment un atelier de momification et des chambres funéraires. Le tout rempli de trésors en tous genres, dont un masque de momie en vermeil. Il est serti de gemmes, et notamment d'une pierre sombre qui pourrait être un onyx noir, selon les chercheurs. Il s'agit d'une trouvaille inestimable vu que la majorité des tombes égyptiennes ont été pillées durant l'Antiquité.

Le recours au vermeil était largement répandu dans toute l'Eurasie, ainsi que dans d'autres parties du monde, par exemple chez les Incas. Plusieurs techniques existaient afin d'habiller l'argent métal d'or. La plus simple consistait à recouvrir l'argent de feuilles d'or en utilisant la technique du martelage pour obtenir le produit fini. La dorure au mercure était également une technique très utilisée.

Comment fabrique-t-on les bijoux en vermeil aujourd'hui ?

Le processus de fabrication du bijou en lui-même, qu'il s'agisse d'une bague, d'un bracelet ou d'un collier en vermeil, ne change en rien des techniques utilisées pour fabriquer un bijou en argent. Il faut cependant ajouter une étape supplémentaire afin de réaliser le placage or. Pour l'obtenir, on recourt à une technique électrolytique, la galvanoplastie.

Le principe de la galvanoplastie repose sur l'électrolyse, une technique qui permet d'obtenir des réactions chimiques suite à une activation électrique. Celle-ci permet de séparer ou de synthétiser des éléments chimiques. Dans le cas de la galvanoplastie utilisée pour la fabrication du vermeil, on synthétise l'argent et l'or en décomposant des particules de métal jaune qui se déposent ensuite sur le bijou en argent, pour donner au final un bracelet ou une bague en vermeil.

La galvanoplastie aurait été connue des Égyptiens

Certains historiens affirment que les Égyptiens auraient eu recours à la galvanoplastie dès 1000 ans avant J.-C. Des écrits de Pline l'Ancien suggèrent que les Romains auraient eu recours à cette technique. Ce n'est néanmoins qu'au tout début du XIXe siècle que le processus est développé avec les techniques modernes, pour être ensuite appliqué à l'échelle industrielle quelques décennies plus tard au Royaume-Uni.

Les avantages des bijoux en vermeil

Les bijoux en vermeil permettent de bénéficier des propriétés de l'or pour une fraction du prix des bijoux en métal jaune. Par rapport aux bagues et aux bracelets plaqués or, ils ont l'avantage d'avoir pour métal de base l'argent, qui est anallergique. Le bijou en vermeil offre donc un excellent rapport qualité-prix.